Toutes vos démarches eau et déménagement en quelques minutes avec Selectra

☎️ 09 71 07 85 19

La délégation du service public d'eau potable en Guadeloupe

La gestion de l'eau potable en Guadeloupe est réalisée sur le modèle métropolitain de la délégation de service public, soit à une entreprise privée (affermage, concession), soit à une entreprise publique (régie).

L'organisation dans les différentes collectivités de Guadeloupe

Le SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et Assainissement de Guadeloupe) a repris en juillet 2015 la gestion directe de l'eau potable, autrefois concédée à la Générale des Eaux (filiale de Veolia) pour les communes de la DESIRADE, du GOSIER, de GOYAVE, de PETIT-BOURG, de SAINTE-ANNE et de SAINT-FRANCOIS.

Cap Excellence: sur Pointe-à-Pitre et Les Abymes, c'est le SIEPA, désormais intégré à Cap Excellence qui gère le service public de l'eau et de l'assainissement en régie directe.

La CASBT (Communauté d'Agglomération du Sud Basse Terre), désormais Grand Sud Caraïbe gère en régie directe l'alimentation en eau potable des communes de Basse-Terre, Baillif, Bouillante, Capesterre-Belle-Eau, Gourbeyre, Saint-Claude, Terre-de-Bas, Terre-de-Haut, Trois-Rivières, Vieux-Fort et Vieux-Habitants.

La Nantaise des Eaux gère en délégation de service public le réseau du Lamentin et l'assainissement à Sainte-Rose.

La Générale des Eaux gère en délégation de service public l'eau et/ou l'assainissement des collectivités de SMNGT (Syndicat Mixte du Nord Grande Terre), du SIGF (Syndicat Intercommunal des Grands Fonds), de la Commune de Deshaies, et de la Commune de Saint Martin.

La question de la production d'eau potable

Les collectivités de Guadeloupe discutent en 2016 de se regrouper en un syndicat mixte "Eaux de Guadeloupe", afin d'organiser et d'unir les différents services de production et de distribution d'eau potable de l'archipel. Cela pose évidemment la question de l'éviction des entreprises privées en charge de ces activités, principalement la Générale des Eaux Guadeloupe. Les autorités ont toutefois d'ores-et-déjà annoncé que les personnels seraient repris par la régie en cas de retour à ce mode de gestion.

Publié le