Quelle consommation pour un chauffe-eau [électricité ET eau] ?

Consommation chauffe eau

Le poste de l’eau chaude sanitaire représente, selon l’Ademe (article L’eau chaude sanitaire), une part d’environ 12 % sur le budget global électricité d’un ménage. Baisser la température de son chauffe-eau ou utiliser les heures creuses : il existe plusieurs manières d’optimiser l’utilisation du chauffe-eau et réduire sa facture. Comment calculer et réduire la consommation du chauffe-eau, en électricité et en eau ?


Consultez tous nos guides sur le chauffe-eau instantané :

⚡ Quelle est la consommation d'un chauffe-eau en électricité ?

Le chauffe-eau électrique, aussi appelé ballon d'eau chaude, est un appareil qui sert à produire de l'eau chaude sanitaire dans un logement, en utilisant de l'électricité. C'est l'un des équipements électroménagers les plus énergivores du foyer. Il est toutefois possible de calculer la consommation de son chauffe-eau électrique, afin d'anticiper le coût qu'il représente sur sa facture d'électricité.

Comment calculer la consommation électrique d'un chauffe-eau ?

Pour calculer la consommation électrique d'un chauffe-eau, il faut prendre en compte les éléments suivants :

  • La chaleur massique de l'eau, qui correspond à la quantité d'énergie nécessaire pour augmenter la température de l'eau de 1 °C. Sa valeur est de 1,162 Wh/litre, soit 1,162 kWh / m3 ;
  • La température de l'eau froide : généralement 15 ou 16 °C ;
  • La température de l'eau chaude : entre 55 et 60 °C.

La formule pour calculer l'énergie nécessaire pour chauffer 1000 litres d'eau — soit 1 mètre cube d'eau (1 m3) — d'eau est la suivante :

Chaleur massique de l’eau X (température eau chaude – température eau froide)

Basé sur les valeurs mentionnées plus haut, cela donne une consommation électrique de :

1,162 x (55 – 15) = 46,48 Wh par litre d’eau, soit 0,04648 kWh / m3

Pour des raisons sanitaires, l'eau est toujours chauffée à plus de 50 °C, d'où la température de l'eau chaude comprise entre 55 et 60 °C dans notre calcul. L'eau chaude est d'abord mélangée avec de l'eau froide avant sa sortie du robinet. À la sortie, la température est d'environ 40 °C.

Calcul de la consommation électrique d'un chauffe-eau par an

Pour calculer la consommation électrique d'un chauffe-eau par an, la formule est la suivante :

Chaleur massique de l’eau X (température eau chaude – température eau froide) x capacité du chauffe-eau X 365

Il faut en effet prendre en compte la capacité du chauffe-eau pour calculer plus précisément sa consommation annuelle. Celle-ci doit dépendre du nombre de personnes composant le foyer. Selon Engie et Butagaz, une personne consomme environ 50 litres d'eau chaude par jour. Une famille de 4 personnes aurait donc besoin d'un ballon d'eau chaude d'une capacité de 200 litres.

En prenant en compte cette donnée, la consommation d'électricité d'un chauffe-eau par an pour une famille de 4 personnes est de :

1,162 x (55 – 15) X 200 X 365 = 3 393 040 Wh ou 3 393 kWh

Pour calculer le coût de cette consommation, il suffit de multiplier la valeur par le prix du kWh appliqué par son fournisseur d'électricité. Si l'on prend en compte le prix du kWh du Tarif Bleu EDF en 2022 à 0.1558 € (pour un compteur de 6 kVA), le budget annuel consacré à un chauffe-eau électrique de 200 litres est de :

3 393 kWh x 0.1558 = 529€

Consommation électrique selon la capacité du chauffe-eau (Litres)

Il est donc clair que la consommation électrique du chauffe-eau dépend fortement de sa capacité en litres. Pour mieux illustrer cela, voici les consommations annuelles d'un chauffe-eau et leur coût selon la capacité, en se basant sur la même méthode de calcul utilisée plus haut :

Coût de la consommation annuelle d'un chauffe-eau électrique selon la capacité
Capacité du chauffe-eau Consommation annuelle en kWh Coût annuel*
50 L 848 kWh 132 €
100 L 1 697 kWh 264 €
150 L 2 545 kWh 396 €
200 L 3 393 kWh 529 €
250 L 4 241 kWh 661 €
300 L 5 090 kWh 793 €

*Basé sur le prix du kWh du Tarif Bleu EDF en janvier 2022, pour un compteur de 6 kVA en option Base.

💰 Quel budget prévoir pour l'utilisation du chauffe-eau ?

📉 VOUS SOUHAITEZ ÉCONOMISER SUR VOS CONTRATS ? Électricité, gaz, télécom ou box internet : le service gratuit Selectra vous accompagne dans vos démarches !
☎️ 09 87 67 54 96 (ouvert actuellement)  |   Rappel gratuit  Annonce

En plus de la consommation électrique, il faut aussi prendre en compte la consommation en eau du chauffe-eau. Pour calculer le coût de la consommation en eau, il suffit de multiplier la capacité du chauffe-eau en litres par le prix de l'eau en litre appliqué dans sa commune.

Selon l'Observatoire des services publics d'eau et d'assainissement, le prix de l'eau moyen en France est de 4,14 € / m3, soit environ 0,004€ / litre. Ainsi, le coût annuel de la consommation d'eau d'un chauffe-eau de 200 L serait de :

200 X 0,004 X 365 = 292 €

En ajoutant le budget électrique, la consommation d’un chauffe-eau à l’année revient à :

529 € + 292 € = 821 € / an

Comme le prix de l'eau n'est pas le même dans toutes les communes, voici à titre d'indication, le coût annuel d'un chauffe-eau de 200 litres dans quelques grandes villes de France :

Coût annuel total de la consommation d'un chauffe-eau électrique de 200 L [Eau + électricité]
Ville Prix de la consommation d'eau / an Coût de la consommation électrique
au TRV par an
Coût total / an
Prix du litre d'eau Prix pour 200 L d'eau / an
Paris 0,0036 € 263 € 529 € 792 €
Lyon 0,0031 € 226 € 755 €
Toulouse 0,0029 € 212 € 741 €
Nice 0,0038 € 277 € 806 €
Nantes 0,0035 € 255 € 784 €
Lille 0,0039 € 285 € 814 €
Reims 0,0030 € 217 € 746 €
Toulon 0,0045 € 328 € 857 €
Dijon 0,0038 € 277 € 806 €
Bordeaux 0,0036 € 263 € 792 €

Prix du m3 d'eau selon le dernier rapport de L'Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement (2018).

💡 Comment trouver un chauffe-eau adapté à sa consommation ?

Le premier critère à considérer lorsqu'on choisit un chauffe-eau électrique est sa capacité. Comme expliqué précédemment, c'est un facteur qui fait beaucoup varier la consommation d'eau et d'électricité de l'appareil.

Un chauffe-eau de 200 litres consomme logiquement moins qu'un chauffe-eau de 100 litres en raison de la quantité d'eau à chauffer. Ainsi, pour éviter de consommer et payer plus que nécessaire, il est important de choisir un chauffe-eau dont la capacité s'adapte à la taille du foyer. À titre d'indication, voici une estimation de la consommation d'eau par jour de chaque ménage en fonction de sa composition :

Capacité idéale du chauffe-eau selon le ménage
Composition du foyer Capacité recommandée
1 adulte 50 L
1 adulte + 1 enfant 75 L
2 adultes 100 L
2 adultes + 1 enfant 150 L
2 adultes + 2 enfants 200 L
2 adultes + 3 enfants 250 L

Source : regroupement de données sur le site Leroymerlin

D'autres critères sont également à considérer dans le choix de son chauffe-eau, à savoir :

Choisir son chauffe eau
  • Le format du chauffe-eau : les modèles de chauffe-eau électrique sont généralement au format vertical, mais il existe des modèles horizontaux pour ceux dont l'espace nécessite cette forme ;
  • Le type de pose : la plupart des modèles sont accrochés au mur. Toutefois, il est possible de trouver des modèles à poser sur un socle, généralement pour les appareils de plus de 200 litres ;
  • La résistance : on retrouve deux principaux types de résistance :
    • la thermoplongée qui est très efficace en matière de chauffe, mais plus vulnérable face au calcaire
    • la stéatite, qui est plus résistante à l'eau dure 
  • Le modèle : il existe également des modèles de chauffe-eau électrique basse consommation. S'ils coûtent plus chers à l'achat, ils représentent un bon investissement sur le long terme, en vue de leur mode de fonctionnement économique.

💎 Comment réduire la consommation de son chauffe-eau ?

L'eau chaude est aujourd'hui indispensable pour des raisons de confort, mais elle coûte chère. Heureusement, il existe de nombreuses astuces simples qui permettent de réduire la consommation d'eau et d'électricité de son chauffe-eau et ainsi de faire des économies significatives sur ses factures.

Pour faire davantage d'économies, il peut être intéressant de se tourner vers des énergies moins chères et plus écologiques que l'électricité (qui est aujourd'hui l'énergie la plus chère), comme le chauffe-eau à gaz ou même le chauffe-eau solaire.

Réparer au plus vite les fuites d'eau

Un chauffe-eau électrique est toujours équipé d'un groupe de sécurité, qui sert à évacuer la pression du ballon quand la température monte. Ce groupe de sécurité, lorsqu'il est ouvert en permanence, peut à terme fuiter. Une fuite de ce type a un débit de 14 litres par heure, soit 122 m3 par an selon Ista (entreprise spécialisée dans l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments). Cela représente pas moins de 450 € sur la facture d'eau du ménage sur un an.

Pour éviter ces surcoûts inutiles, il est indispensable de vérifier régulièrement l'état de son ballon. Une bonne technique pour détecter les fuites est aussi d'utiliser son compteur d'eau. Il suffit de relever le compteur au coucher, puis le matin suivant, en s'assurant de fermer tous ses équipements d'eau dans la nuit. Si le compteur a continué de tourner, une fuite est bien présente dans le logement. Dans ce cas, il faut la réparer au plus vite pour économiser l'eau.

Baisser la température du chauffe-eau

Limiter consommation chauffe eau

Il est important de bien régler la température du chauffe-eau. En effet, plus la température est élevée, plus la consommation du chauffe-eau augmente en raison d'un temps de chauffe prolongé. La température idéale se situe entre 55 et 60 °C. Au-delà, non seulement la consommation d'eau chaude est plus importante, mais le risque d'apparition de tartre augmente aussi.

Attention, une température trop faible — au-dessous de 50 °C - n'est pas non plus adaptée, car cela favorise le développement de bactéries nocives au sein des installations de distribution d'eau chaude sanitaire.

Couper l'alimentation du chauffe-eau lors de longues absences

En cas d'absence de plus de 3 jours, il est conseillé de couper l'alimentation du chauffe-eau, plutôt que de modifier la température. Pour rappel, il existe trois positions du chauffe-eau :

  1. Position 0 : le chauffe-eau est coupé ;
  2. Position 1 : le chauffe-eau fonctionne à toutes heures ;
  3. Position AUTO : le chauffe-eau fonctionne uniquement pendant les heures creuses.

Choisir un emplacement idéal pour éviter les déperditions de chaleur

Pour assurer son bon fonctionnement et limiter le gaspillage d'énergie, il est important de choisir un emplacement bien isolé pour son chauffe-eau. Par conséquent, il vaut mieux éviter les endroits froids comme les garages ou les caves. D'ailleurs, pour limiter les déperditions de chaleur, il est recommandé de placer son chauffe-eau dans les pièces où l'on utilise de l'eau chaude, comme la cuisine ou la salle de bain.

L'appareil doit idéalement être installé à moins de 8 mètres des points de puisage (selon les recommandations d'experts en salles de bain comme ISI-Sanitaire). Attention toutefois aux réglementations, sachant que la norme NF C 15-100 impose d'installer le ballon d'eau chaude au moins à 60 cm de la douche ou de la baignoire.

Régler le cycle de fonctionnement pendant les heures creuses

Consommation du chauffe eau pendant les heures creuses

Pour ceux qui disposent d'un chauffe-eau de plus de 100 L, il est conseillé de souscrire un abonnement avec option double tarif, afin de pouvoir profiter des heures creuses. Pour mémoire, les heures creuses représentent 8 heures par jour où le prix du kWh est plus avantageux. À titre d'exemple, avec le Tarif Bleu EDF, les heures creuses coûtent environ 14 centimes contre 18 centimes pour les heures pleines.

Pour un chauffe-eau de 200 L, la consommation électrique coûte donc 475 € par an en heures creuses, et 610 € en heures pleines. Cela représente une économie considérable de 135 € par an.

Pour faire fonctionner son chauffe-eau uniquement pendant les heures creuses, il suffit de le mettre sur la position AUTO.

Entretenir régulièrement l'appareil

Un autre point important pour réduire la consommation du chauffe-eau est de l'entretenir régulièrement. Cela permet de conserver son bon fonctionnement, sa performance et sa durée de vie. L'entretien du chauffe-eau consiste à la vérification de l'état du groupe de sécurité ainsi qu'au détartrage de l'appareil. Cela permet notamment de prévenir les fuites d'eau et d'éviter le gaspillage d'eau. Il est recommandé d'effectuer un détartrage au moins une fois tous les 5 ans.

💧 Un déménagement prévu ?Transférez vos contrats (eau, électricité, gaz, etc.) en un seul appel avec notre service global. Appeler un conseiller Selectra :
☎️ 09 87 67 54 96 (ouvert actuellement)  |   Rappel gratuit  Annonce

Mis à jour le