Comment détecter une fuite d'eau chez soi ?

Réduisez vos facture d'assurance habitation grâce à l'achat groupé Selectra L'association de consommateurs Familles de France a négocié une offre d'assurance habitation à tarif de groupe.
✅ Les avantages :
  • 3 mois offerts ;
  • Garanties protectrices à la carte pour éviter les surcoûts inutiles ;
  • Un assureur labellisé B-corp (les excédents en fin d'exercice sont versés à une association caritative choisie par les assurés).
09 87 67 54 96   |  📜 Devis ici
Comment détecter une fuite d'eau chez soi ?

Comment détecter une fuite d'eau chez soi ? Tâches jaunâtres ou écoulement sur un mur sont tout autant d'éléments qui mettent la puce à l'oreille. Pourtant, parfois cachées et invisibles, les fuites d'eau ne se font ressentir qu'à la réception d'une facture d'eau montrant une consommation d'eau et montant anormalement élevés. Retrouvez les fondamentaux pour anticiper et gérer, au mieux, la présence d'une fuite d'eau.


💦 Comment savoir si j'ai une fuite d'eau chez moi ?

Des traces visibles apparaissent sur les murs

Si les fuites d'eau ne sont pas toujours évidentes, certains signes visibles ne trompent pas. Lorsque des traces apparaissent sur les murs ou le plafond, on peut tout à fait suspecter une fuite. Les tâches jaunâtres, vertes ou brunes avec des contours marqués sont bien souvent le résultat d'une fuite sur les tuyauteries. Lorsque la fuite est importante, de l'eau peut aussi directement couler sur le mur ou le plafond. Dans tous les cas, il est important d'agir vite pour éviter un dégât des eaux.

En revanche, si ce sont des tâches peu visibles qui évoluent lentement, pas de panique : elles peuvent être dues à l'humidité du logement. Dans ce cas, aérez au maximum et gardez tout de même un œil attentif sur l'évolution de la tâche.

La facture d'eau a largement augmenté

Augmentation facture eau

Une facture d'eau anormalement élevée alors que le foyer n'a pas changé ses habitudes de consommation peut aussi être le signe d'une fuite d'eau. En effet, certaines fuites sont plus discrètes, surtout lorsqu'elles proviennent des canalisations et non des installations intérieures. Une facture qui croît sans justification est donc un signe à ne pas ignorer !

Il faut par ailleurs rappeler que toute consommation anormale doit être signalée à son fournisseur. Effectivement, dans certaines situations, il peut s'agir d'un dysfonctionnement du compteur, auquel cas le distributeur doit procéder au changement du compteur d'eau.

Le compteur d'eau tourne en continu

La consommation de chaque foyer est mesurée par un compteur d'eau. Tant que le ménage utilise de l'eau potable dans son logement, le compteur tourne. Ce dispositif est donc très pratique pour détecter une fuite d'eau dans un logement. Pour faire simple, si tous les points d'eau sont fermés mais que le compteur continue de tourner, une fuite est bien présente dans le logement.

En détail, voici comment cette vérification s'effectue :

  1. Avant le coucher, fermer tous les robinets et appareils consommant de l'eau et relever le compteur ;
  2. Au réveil, en s'assurant de ne pas avoir utilisé de l'eau pendant la nuit et avant de commencer à rouvrir les robinets, relever de nouveau le compteur ;
  3. Comparer les chiffres relevés le soir et le matin. Ces derniers doivent être les mêmes, car le compteur devrait avoir arrêté de tourner. Si ce n'est pas le cas, il y a bien une fuite.

🔎 Quels endroits vérifier en cas de fuite d'eau ?

Une fuite d'eau peut survenir sur toutes les zones de la maison par lesquelles les tuyaux circulent. Il convient de procéder à une vérification complète pour déterminer l'origine de la fuite d'eau.

Les installations privatives

Une fuite d'eau peut être localisée au niveau des installations privatives, c'est-à-dire de tous les équipements utilisant de l'eau dans le logement. Cela inclut :

Fuite sur installations privatives maison
  • Les robinets : les embouts et jonctions des robinets peuvent se détériorer avec le temps et une utilisation fréquente. Cela peut donc à terme causer une fuite d'eau. À savoir qu'un robinet qui goutte peut faire gaspiller des dizaines de mètres cubes d'eau potable en un mois selon les estimations ;
  • La chasse d'eau : une chasse d'eau qui fuit représente un gaspillage d'eau de plus de 600 litres par jour, ce qui équivaut à la consommation d'une famille de 4 personnes. Il est donc primordial de détecter une fuite d'eau dans le réservoir des toilettes. Petite astuce : il est possible de détecter la fuite en versant un colorant dans le réservoir. Si le colorant se déverse dans la cuvette, il y a effectivement une fuite ;
  • Le chauffe-eau : le chauffe-eau est évidemment un équipement à vérifier lorsqu'on cherche à détecter une fuite. En général, la fuite d'eau sur un chauffe-eau provient d'un problème au niveau du joint d'étanchéité. Un sifflement ou la présence de gouttelettes au niveau de la soupape et de la tuyauterie sont des signes qui permettent de détecter une fuite.

Les canalisations

Une fuite d'eau au niveau des canalisations est aussi assez courante. Il est donc important de vérifier ses canalisations, c'est-à-dire les tuyaux qui relient la maison au compteur. D'ailleurs, il faut savoir que si la fuite provient des canalisations après compteur, la loi Warsmann peut s'appliquer, c'est-à-dire que le foyer peut demander un dégrèvement de sa facture d'eau, sur preuve que celle-ci a été réparée par un professionnel.

Pour les canalisations avant compteur, c'est-à-dire qui se situent sur le domaine public, la fuite d'eau est l'entière responsabilité de la compagnie des eaux.

Que faire si je ne trouve pas l'origine de la fuite ? En cas de difficultés à détecter la fuite d'eau, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui peut effectuer une recherche plus approfondie, avec les outils spécialisés et l'expertise dont il dispose. Il est aussi conseillé dans ce cas de contacter son assureur (l'assurance habitation incluant automatiquement une assurance dégât des eaux et fuite d'eau) pour obtenir un remboursement des frais de recherche et de réparation.

⚙ Comment réparer une fuite d'eau soi-même ?

Après avoir détecté la fuite d'eau, il est indispensable de la réparer au plus vite pour éviter le dégât des eaux. La réparation définitive doit idéalement être réalisée par un plombier professionnel. Toutefois, il est aussi possible de colmater soi-même la fuite de manière temporaire, pour minimiser les risques et dommages en attendant l'intervention du professionnel.

Les méthodes les plus simples pour réparer une fuite sont les réparations au mastic ou avec un ruban de réparation. Voici comment faire :

  1. Couper l'arrivée d'eau, puis nettoyer et sécher le tuyau avec un chiffon ;
  2. Retirer la graisse en appliquant de l'alcool 90°, puis sécher avec un sèche-cheveux ;
  3. Boucher la surface endommagée avec du mastic époxy et laisser pendant au moins deux heures. Si vous optez pour le ruban de réparation, il suffit d'enrouler le ruban sur la zone fissurée. Prévoyez une largeur de cinq (5) centimètres au moins pour garantir une bonne étanchéité.
  4. Rétablir l'arrivée d'eau puis tester l'étanchéité.

💰 Quelles sont les indemnisations prévues en cas de fuite d'eau ?

Si la fuite d'eau cause des dommages ou un dégât des eaux, il faut savoir que les compagnies d'assurance couvrent automatiquement les dégâts liés à l'eau dans les contrats d'assurance multirisque habitation (obligatoires pour les locataires). Mais attention, il faut bien déterminer la cause de la fuite, sachant que certaines causes sont exclues de la couverture (les dommages liés à un manque d'entretien de la part du particulier par exemple).

La notion de responsabilité est aussi à définir, afin de savoir quelle assurance assure l'indemnisation si plusieurs parties sont concernées. Celle-ci varie selon si la fuite d'eau est causée par un voisin, par une négligence du locataire ou simplement par la vétusté du logement, etc.

En dehors de l'indemnisation prévue par l'assurance, les usagers peuvent également bénéficier d'un plafonnement du montant de leurs factures. Cette indemnisation est prévue dans le cadre de la loi Warsmann et vaut pour les fuites sur les canalisations après compteur, sous certaines conditions. Si toutes les conditions sont remplies, le foyer peut présenter une preuve de la réparation de la fuite d'eau par un plombier à son fournisseur d'eau dans un délai d'un mois. Ainsi, il ne devient plus redevable des consommations en excès.

Les conditions pour bénéficier d'un dégrèvement de facture :
  • Le logement est utilisé comme un local d'habitation ;
  • La consommation anormale est due à une fuite sur canalisation après compteur, soit entre les équipements privatifs et le compteur d'eau ;
  • La consommation d'eau anormale excède au moins le double du volume d'eau moyen consommé dans le même logement pendant une période équivalente, au cours des 3 années précédentes ;
  • L'usager peut fournir une attestation de réparation d'un plombier dans un délai d'un mois après réception de la prochaine facture.
Mis à jour le