appel gratuitdemenagement

J'emménage dans la région lyonnaise

Notre service global Selectra vous accompagne dans le transfert des contrats de la maison (électricité, gaz, eau, Internet, assurances, etc.). Votre conseiller est disponible au :

09 87 67 54 96 OU
Annonce - Service d'accompagnement Selectra indépendant de tout distributeur d'eau - Service gratuit, appel non surtaxé

Dureté de l'eau à Lyon par quartier, et comment l’adoucir ?

La dureté de l'eau à Lyon diffère en fonction du quartier de la ville, car les communes sont alimentées par différents réseaux de distribution. En moyenne, cependant, l'eau de Lyon est considérée moyennement dure, le niveau de dureté variant de 18 à 24 °F (degrés français) sur l'ensemble de la ville. Une eau dure ou calcaire signifie que l'eau a une forte teneur en calcium et magnésium. Cette valeur n'a pas d'impact sur la potabilité de l'eau à Lyon, sachant que le calcaire ne présente pas de danger sur la santé du consommateur.


Dureté de l'eau à Lyon

💧Quelle est la dureté de l’eau à Lyon ?

La dureté de l’eau à Lyon par quartier

La dureté de l'eau à Lyon est moyennement dure. Toutefois, le niveau de dureté est variable selon les quartiers. En moyenne, il se situe entre 18 à 24 °F selon le distributeur Eau du Grand Lyon, chargé de la gestion du service de l'eau potable dans la Métropole de Lyon.

Celui-ci gère et exploite différents réseaux de distribution pour assurer l'alimentation en eau potable des 56 communes de la Métropole. Voilà pourquoi l'eau n'a pas la même teneur en calcium dans tous les quartiers. Selon les résultats des dernières analyses de l'eau potable réalisées par l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes, voici la dureté de l'eau sur chaque réseau de distribution :

Dureté de l'eau à Lyon par quartier
Réseau de distribution Dureté de l'eau
Eau de Crépieux Charmy 15 à 25 °F
Eau de la nappe de l'Est 30 à 35 °F
Eau du lac des Eaux Bleues 5 à 20 °F
Eau de Marcy L'Étoile 32 °F
Eau de Givors Grigny 24 °F
Eau d'Evian 28,3 °F

Source : site Eau du Grand Lyon.

Qu'est-ce qu’une eau dure ?

Une eau dure ou calcaire est une eau qui a une forte teneur en sels minéraux, essentiellement en calcium et magnésium. En fait, ce que l'on nomme calcaire, c'est tout simplement le calcium. Ainsi, la dureté de l'eau est déterminée en fonction du taux de calcium qu'elle contient. Cette valeur s'exprime en degrés français (°F) :

1 degré français (°F) = 4 mg/l de calcium ou 2,4 mg/l de magnésium

Voici quelques indications pour savoir si l'eau est dure ou non dans sa commue :

  • Entre 0 et 17 °F : une eau agressive à très douce, avec une teneur en calcium de 4 à 68 mg/l et en magnésium de 2,4 à 40,8 mg/l ;
  • Entre 18 et 35 °F : une eau douce à moyennement dure, avec une teneur en calcium de 72 à 140 mg/l et en magnésium de 43,2 à 84 mg/l ;
  • Entre 36 et + 45 °F : une eau très dure, avec une teneur en calcium de 144 à 180 mg/l et en magnésium de 86,4 à 108 mg/l.

☑ Peut-on faire confiance à l’eau distribuée à Lyon ?

Les contrôles effectués sur l’eau

L'eau du robinet à Lyon est d'une excellente qualité. Eau du Grand Lyon effectue des contrôles permanents dans ses laboratoires accrédités. Chaque année, plus de 2 millions d'analyses en laboratoire sont effectuées sur l'eau distribuée à Lyon — ce, pendant tout son parcours de fabrication, et jusqu'au robinet des consommateurs.

En application de la directive européenne, depuis 2003, la réglementation française prévoit que le contrôle final de l'eau s'effectue au robinet des consommateurs. Plus de 10 000 prélèvements sont effectués annuellement par le distributeur tout au long du cycle de l'eau, dans les usines, dans les réservoirs et dans les canalisations jusqu'au robinet.

Par ailleurs, des capteurs automatiques sont installés dans les usines de production et sur le réseau public de distribution, permettant de suivre leurs activités en continu et de vérifier leur bon fonctionnement. Dans le cas du réseau Crépieux Charmy alimentant la Métropole de Lyon, des stations d'alerte et de surveillance sont aussi mises en place pour détecter les pollutions accidentelles.

En plus des contrôles en laboratoire et des capteurs automatiques, des analyses officielles sont également réalisées régulièrement par l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes sur l'eau de Lyon. Ces analyses visent à vérifier la conformité de l'eau aux limites et références de qualité en vigueur. Ce sont donc des contrôles qui assurent que l'eau est parfaitement potable et ne contient pas de substances toxiques pour la santé des usagers. Selon les résultats des derniers contrôles réalisés, l'eau de Lyon respecte toutes les normes de sécurité et peut être bue par toute la population et tous les âges.

Où trouver les informations sur la qualité de l'eau dans sa commune ?

Si une eau dure n'a pas d'impact sur la santé des consommateurs, elle peut avoir des conséquences sur les appareils électroménagers, à cause du dépôt de calcaire. Cela résulte à des équipements qui tombent fréquemment en panne ou encore une surconsommation d'électricité à cause de la perte de performance du chauffe-eau instantané ou de certains appareils de la maison.

Par conséquent, connaître la dureté de son eau permet de prendre les dispositions nécessaires pour conserver la durée de vie de ses appareils ménagers. La dureté de l'eau faisant partie des paramètres contrôlés lors d'une analyse de l'eau potable, il suffit généralement de consulter les résultats des dernières analyses ARS Auvergne-Rhône-Alpes pour obtenir cette information. Pour cela, il y a plusieurs solutions possibles :

  Se rapprocher de la mairie de Lyon : la mairie peut fournir sur simple demande les résultats des derniers contrôles ARS réalisés. Par ailleurs, un résumé des résultats sur la qualité de l'eau est généralement affiché dans toutes les mairies ;

  Consulter le site du Ministère de la Santé : le Ministère de la Santé publie les résultats des analyses de l'eau par commune sur son site internet. Ces informations sont donc publiques, et peuvent être consultées gratuitement et à tout moment. Il suffit de cliquer sur son département ou sa commune pour accéder aux résultats à jour des contrôles de l'eau dans sa localité ;

  Se rendre sur le site Eau du Grand Lyon : Eau du Grand Lyon publie aussi sur son site tous les résultats des dernières analyses ARS. Ces derniers peuvent être consultés et téléchargés gratuitement depuis le site, dans la rubrique "Qualité de l'eau". Saisissez le nom de votre commune pour accéder aux résultats correspondants ;

  Consulter sa facture d'eau Eau du Grand Lyon : la facture d'eau contient quelques informations sur la qualité de l'eau dans votre commune. Vous recevrez aussi régulièrement des informations plus détaillées, sachant que les ARS joignent une synthèse des résultats de leurs analyses à votre facture une fois par an. Pour les usagers vivant en copropriété, il faut se renseigner auprès du syndic, qui détient ces informations et qui doit impérativement les fournir à la demande des résidents.

Comment mesurer soi-même la dureté de son eau ? Il est possible de mesurer soi-même la dureté de son eau, grâce aux kits d'analyse TH (titre hydrotimétrique) que l'on se procure facilement en ligne. Les kits à bandelette sont les plus courants et les plus simples d'utilisation. Tremper la bandelette dans un peu d'eau pour déterminer la dureté de l'eau en fonction de la couleur affichée. Plus la couleur est foncée, plus l'eau est dure ou calcaire. Ces kits sont aussi peu coûteux, avec un prix allant de 5 à 25 € (tarifs constatés sur différents sites marchands).

🧐 Les conséquences d’une eau dure sur la santé et les équipements

Quel est l’impact d’une eau dure sur la santé ?

Une eau dure n'a pas d'impact négatif sur la santé. Au contraire, une eau trop douce peut provoquer des carences en calcium et magnésium, tandis qu'une eau moyennement dure comme à Lyon a une composition bien équilibrée et répond parfaitement aux besoins minéraux de l'organisme. Boire une eau dure ou calcaire apporte donc une quantité suffisante de calcium et de magnésium qui - selon le CIEAU (Centre d'informations sur l'eau) - permet de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires.

Le calcaire peut toutefois avoir des effets sur la peau. Au contact des peaux les plus sensibles, il peut provoquer des irritations, des sensations de tiraillements ou encore des démangeaisons, et peut favoriser des pathologies comme l'eczéma et la dermatite. Dans ce cas, il est possible d'installer un adoucisseur à l'arrivée d'eau de la douche.

Une eau dure peut endommager les appareils électroménagers

Plus l'eau est dure, plus sa teneur en calcaire est élevée, et plus elle favorise l'entartrage. Cela peut causer des dégâts sur les appareils électroménagers, comme la chaudière, le lave-vaisselle, le lave-linge, et tout autre équipement utilisant de l'eau. En effet, le calcaire peut boucher les canalisations et entartrer les appareils, résultant à des pannes plus fréquentes et parfois même une surconsommation d'énergie.

Par conséquent, si une eau dure reste parfaitement potable, c'est au niveau des appareils électroménagers qu'il faut prendre ses dispositions. À savoir qu'il existe différentes solutions pour lutter contre le calcaire et conserver la durée de vie de ses appareils :

  • Régler le ballon d'eau chaude et le chauffe-eau entre 55 et 60°C. Au-delà, le calcaire se dépose plus facilement ;
  • Procéder à un détartrage annuel de son ballon d'eau chaude ;
  • Nettoyer régulièrement le filtre des robinets pour enlever le tartre ;
  • Nettoyer régulièrement les dépôts de calcaire au fond des carafes ou de la bouilloire avec du vinaigre d'alcool et du gros sel pour éviter d'altérer le goût de l'eau.

Comment adoucir l’eau chez soi ?

L'eau peut être plus dure dans certaines communes lyonnaises que dans d'autres. Lorsqu'elle est particulièrement calcaire, il est possible de l'adoucir afin de protéger ses appareils ménagers, ou même simplement améliorer son goût. Différentes solutions existent pour cela :

  • Pour adoucir l'eau de tous les usages : pour traiter le problème à la racine, installer un adoucisseur est la solution la plus efficace, car celui-ci se branche directement sur l'arrivée d'eau et permet donc d'adoucir l'eau sur un ensemble de canalisations. Le modèle d'adoucisseur le plus courant est celui à résine. Son fonctionnement est simple : il piège les ions calcium et magnésium et libère des ions sodium à la place. Cependant, il est conseillé de garder au moins un point d'accès en eau froide non traitée, sachant que l'eau adoucie n'est pas contrôlée, contrairement à l'eau du robinet ;
  • Pour adoucir l'eau de la boisson : pour adoucir uniquement l'eau à boire, il y a des solutions moins coûteuses, comme la carafe à eau filtrante. Cette carafe dispose d'une cartouche qui va filtrer l'eau afin d'éliminer le calcaire et le chlore. Il existe aussi les perles céramiques. Posées au fond d'une carafe d'eau, elles vont neutraliser tous les agents négatifs dans l'eau (calcaire, chlore, nitrates, etc.). Il suffit de laisser agir une trentaine de minutes avant de consommer.

🔎 Dureté de l’eau à Lyon : les questions fréquentes

L’eau de Lyon est-elle polluée ?

L'eau de Lyon est de bonne qualité et est parfaitement potable. Une eau potable ne signifie pas qu'elle est dépourvue de polluants, mais que ces polluants — s'ils sont présents — sont présents à une quantité ne dépassant pas les limites fixées par les organismes de santé. Ainsi, selon les analyses de l'eau à Lyon, l'eau répond à toutes les normes de santé et de sécurité en vigueur.

Par exemple, les nitrates sont des sels chimiques présents dans la nature, mais à présence excessive dans l'eau, le nitrate (et notamment sa transformation en nitrites) peut potentiellement être dangereux pour la santé. Voilà pourquoi une limite de qualité de 50 mg/L est imposée pour le nitrate. L'eau de Lyon présente un taux bien au-dessous. Dans l'unité de distribution Centre, le taux de nitrate est compris entre 0 et 23 mg/L selon la dernière analyse ARS effectuée sur ce réseau.

Au niveau du taux de pesticides, l'eau de Lyon respecte aussi toutes les normes. Cela étant dit, la présence de pesticides dans l'eau a récemment fait polémique dans le Rhône. Selon une association de consommateurs, seulement 48 pesticides et leurs dérivés sont recherchés dans le Rhône, alors 750 molécules différentes de pesticides et leurs dérivés sont susceptibles de se retrouver dans l’eau potable.

Enfin, dans le sud de Lyon, des tests ont été menés par des organismes scientifiques révélant une concentration de perfluorés comprise entre 138,2 ng/L dans la commune de Grigny et 166,6 ng/L dans celle de Givors. À savoir qu'une norme de 100 ng de perfluorés par litre d’eau sera en vigueur en France en 2026. Malgré les questions et doutes, aucune restriction de la consommation d'eau n'a été mise en place par l'ARS à Lyon.

La qualité de l’eau à Lyon a-t-elle évolué ces dernières années ?

La qualité de l'eau à Lyon s'est nettement améliorée au cours des dernières décennies, selon les propos d'Olivier Fontaine, chef de projet à l'Agence de l'eau Rhône Corse Méditerranée. Ce dernier explique que dans les années 1970-1980, certains villageois vidaient encore leurs eaux usées directement dans le Rhône. Aujourd'hui, même si on ne rejette pas forcément moins, Olivier Fontaine affirme que les systèmes de nettoyage ont été optimisés.

Ainsi, pour citer quelques exemples, la pollution en ammonium a été divisée par 20 en 30 ans. La présence d'hydrocarbures a quant à elle été divisée par 4 au cours de ces dernières années (même si elle reste 15 fois supérieure aux normes admises par le Grenelle de l'environnement).

Mis à jour le