appel gratuitdemenagement

J'emménage dans la Métropole toulousaine

Le service global Selectra vous accompagne dans le transfert des contrats de la maison (eau, énergie, Internet, assurances, etc.). Conseiller disponible au :

09 87 67 54 96 OU
Annonce - Service d'accompagnement Selectra indépendant de tout distributeur d'eau - Service gratuit, appel non surtaxé

Eau potable Toulouse : l'eau du robinet est-elle bonne pour la santé ?

L'eau du robinet dans les communes de Toulouse est d'une excellente qualité. Elle est parfaitement potable et respecte toutes les limites et références de qualité définies par les autorités sanitaires. L'eau potable à Toulouse subit en effet un suivi sanitaire permanent, à la fois par le fournisseur Eau de Toulouse, et par l'Agence Régionale de Santé en Occitanie. À savoir que tous les usagers ont la possibilité de vérifier la qualité et la potabilité de leur eau gratuitement et à tout moment. Explications.


potabilite-toulouse


🥛 Eau de Toulouse métropole : peut-on boire l'eau du robinet ?

robinet d'eau

L'eau du robinet à Toulouse est sûre et potable. C'est une eau moyennement minéralisée et équilibrée. D'après les dernières analyses de l'eau potable effectuées dans l'ensemble des communes de la Métropole, l'eau y est aussi moyennement douce.

La dureté de l'eau à Toulouse est en effet comprise entre 8 et 20 degrés français. Une eau douce étant souvent considérée de meilleur goût et avantageuse pour le bon fonctionnement des équipements ménagers de la maison. Cela étant dit, l'eau de Toulouse contient suffisamment de calcium et de magnésium pour répondre aux besoins en minéraux de l'organisme. L'eau du robinet à Toulouse n'est pas seulement sûre, mais vivement conseillée par les autorités sanitaires. Boire l'eau du robinet est aussi fortement recommandé par les nutritionnistes à la place de boissons sucrées, pour lutter contre l'obésité.

L'eau potable est, pour rappel, l'aliment le plus contrôlé en France. Ainsi, l'eau de Toulouse subit un grand nombre d'analyses à toutes les étapes de production, c'est-à-dire dès le moment où elle est puisée dans les ressources naturelles, lors de son traitement de potabilisation, et jusqu'au robinet des consommateurs. Plus de 60 paramètres sont analysés tout au long de l'année, garantissant que l'eau consommée par les usagers est toujours de bonne qualité et sans risque pour la santé.

❗ Certains éléments peuvent altérer la qualité de l'eau du robinet...

Si l'eau distribuée à Toulouse est traitée et contrôlée à tous les niveaux, certains éléments peuvent altérer sa qualité une fois chez vous. Ces éléments ne dépendent cependant pas des distributeurs d'eau, mais souvent de vos propres équipements et canalisations :

  • Une longue absence ou des appareils inutilisés pendant une certaine période : cela favorise la stagnation de l'eau dans les canalisations et peut provoquer le développement de bactéries ;
  • Un mauvais nettoyage de la robinetterie, des filtres et des brise-jets : cela favorise également le développement de microbes ;
  • Un mauvais entretien de certains équipements de traitement (par exemple les adoucisseurs d'eau), sachant que ces équipements nécessitent généralement un entretien par un professionnel ;
  • Les retours d'eau, c'est-à-dire lorsqu'une eau déjà utilisée est accidentellement réintroduite dans le réseau public. Cela peut arriver en cas de variation de pression dans les tuyauteries.

💧 Comment l'eau de Toulouse est rendue potable ?

Les étapes et méthodes de traitement de l'eau à Toulouse

Étape traitement de l'eau de Toulouse

L'eau dans son état naturel n'est pas potable. Avant d'arriver à votre robinet, l'eau brute doit subir différents traitements dans des usines de production pour être rendue potable et propre à la consommation. Toulouse dispose de trois usines de production pouvant répondre à la majorité des besoins en eau de la région. Il s'agit des usines de Clairfont, Pech David et Tournefeuille.

L'un des principaux objectifs de l'unification de la gestion des services de l'eau potable et de l'assainissement à Toulouse était de renforcer la qualité sanitaire de l'eau. Ainsi, Eau de Toulouse s'engage à utiliser les méthodes de traitement les plus modernes et avancées dans ses usines. Ci-dessous les différentes technologies utilisées :

  1. L'eau brute est débarrassée des matières organiques, pesticides et micropolluants grâce à l'utilisation de charbon actif en micro-grains ;
  2. À l'usine de production de Pech David, Eau de Toulouse utilise la technologie ACTIFLO. Il s'agit d'un procédé de décantation très efficace même en cas de variations subites de la qualité de l'eau et même lors des pics de turbidité de l'eau de surface ;
  3. L'eau passe également par des étapes d'inter-ozonation et de désinfection ultraviolet qui sont des barrières supplémentaires contre les bactéries et parasites. Ces étapes servent aussi essentiellement à améliorer le goût et l'odeur de l'eau ;
  4. La dernière étape du traitement est celle de la chloration, qui assure une qualité d'eau constante lors de son transport jusqu'au robinet des consommateurs. À savoir que le chlore agit comme un conservateur alimentaire qui est utilisé pour limiter le développement des bactéries dans le réseau de distribution. Il est ajouté à très faibles doses et ne présente aucun risque pour la santé des consommateurs.

Des mesures de surveillance supplémentaires

Une fois l'eau potabilisée, Eau de Toulouse met en place différentes mesures de surveillance pour s'assurer que la qualité de l'eau est constante en tout point du réseau. Il ne s'agit donc pas seulement de s'assurer de la potabilité de l'eau, mais également de surveiller son goût, sa température, sa turbidité, etc. Pour cela :

  1. Le distributeur a augmenté le nombre de capteurs connectés sur ses réseaux pour permettre à ses opérateurs de surveiller en temps réel le bon fonctionnement des stations de traitement et des +3 300 km de canalisations dans la Métropole de Toulouse ;
  2. Le centre de pilotage COMET a été mis en place. Ce centre fonctionne comme une tour de contrôle capable de surveiller le service de l'eau 24/7 dans toutes les communes de Toulouse. Il garantit une meilleure surveillance mais aussi une meilleure anticipation des crises, etc. ;
  3. Eau de Toulouse utilise également des sondes multi-paramètres pour une meilleure surveillance de la turbidité, du taux de chlore, de la pression et de la température de l'eau ;
  4. Eau de Toulouse met en place un observatoire du goût de l'eau pour contrôler sa saveur et son odeur. Cela consiste en des campagnes de dégustation pour identifier les points d'amélioration ou détecter d'éventuels changements sur le goût de l'eau.

📝 Quels sont les contrôles garantissant la qualité de l'eau ?

Quelles normes assurent la qualité de l'eau ? Les normes de qualité de l'eau potable sont définies par les autorités sanitaires et par l'Union européenne. C'est notamment le Code de la Santé Publique qui fixe les limites et références de qualité en France, en suivant les évaluations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces normes sont mises en place pour répondre à deux grandes préoccupations : la santé publique (pour assurer l'absence de substances toxiques et micro-organismes pouvant constituer un danger pour la santé de l'homme) et le confort des consommateurs (en prenant en compte le goût et l'odeur de l'eau).

Qui réalise les contrôles de qualité ?

Contrôles eau de Toulouse

L'eau de Toulouse fait l'objet d'une étroite surveillance. L'analyse de l'eau porte sur plus de 60 paramètres qui permettent de vérifier sa conformité bactériologique, rechercher des substances indésirables ou toxiques, ou encore connaître sa composition physico-chimique. Pour que l'eau soit considérée potable, il faut qu'elle respecte l'ensemble de ces paramètres.

Pour s'assurer de la conformité de l'eau par rapport aux limites et références de qualité exigées, deux contrôles sont effectuées régulièrement sur l'eau de Toulouse :

  1. Un contrôle réglementaire réalisé par l'Agence Régionale de Santé (ARS) Occitanie : les analyses de l'eau officielles sont réalisées dans des laboratoires agréés. Elles consistent à contrôler la qualité de l'eau durant tout son cycle (du captage à la distribution), ainsi qu'à surveiller le fonctionnement des systèmes de production et de distribution des eaux à Toulouse ;
  2. Des contrôles réguliers réalisés par Eau de Toulouse : en tant que gestionnaire du service de l'eau potable dans la Métropole, Eau de Toulouse a aussi pour obligation de garantir la qualité de l'eau qu'il distribue. Il réalise donc ses propres contrôles tout au long du cycle de l'eau. Ces analyses sont quant à elles réalisées dans des laboratoires certifiés par le COFRAC (Comité français d’accréditation).

Où sont affichés les résultats des contrôles sanitaires ?

Les résultats des analyses de l'eau sont accessibles gratuitement au grand public. Pour vérifier la potabilité et la qualité de l'eau de votre robinet à Toulouse, vous pouvez notamment vous rapprocher des organismes ci-dessous :

  • Eau de Toulouse : étant l'interlocuteur principal pour les questions relatives à l'eau potable et l'assainissement à Toulouse, Eau de Toulouse peut être contacté pour demander des informations relatives à la qualité de l'eau. Les résultats des analyses de l'eau réalisées par l'ARS sont par ailleurs affichés sur le site internet, commune par commune. Enfin, lesfactures d'eau Eau de Toulouse sont envoyées avec une note de synthèse sur la qualité de l'eau élaborée par l'ARS une fois par an ;
  • Le site eaupotable.sante.gouv.fr (site du Ministère chargé de la santé) : tous les résultats des analyses ARS sont publiés et actualisés régulièrement sur ce site ;
  • La mairie : les derniers résultats des analyses de l'eau du robinet sont transmis par l'ARS à la mairie. Cette dernière a ensuite l'obligation d'afficher ces résultats ou de les fournir aux usagers sur demande.

Quelles sont les actions mises en place en cas de déficit de qualité ?

Lorsque les analyses de l'eau montrent une non-conformité, Eau de Toulouse doit prendre toutes les mesures nécessaires pour comprendre l'origine du problème et mettre en place toutes les actions requises pour la remise aux normes :

  1. En premier lieu, Eau de Toulouse doit effectuer des analyses supplémentaires sur le paramètre non conforme afin d'identifier les causes du problème. La mairie et les autorités sanitaires doivent être informés des résultats de cette enquête pour leur permettre de prendre des dispositions en fonction ;
  2. En second lieu, Eau de Toulouse est dans l'obligation de prendre les mesures correctives nécessaires pour la remise aux normes, par exemple en réalisant des traitements complémentaires ;
  3. Si le préfet ou l'ARS juge que cette non conformité peut présenter un risque pour la santé des consommateurs, Eau de Toulouse doit immédiatement mettre en place des mesures restrictives. En fonction de l'importance du risque, l'usage alimentaire de l'eau peut être restreint pour l'ensemble des habitants de la commune ou uniquement pour les groupes les plus vulnérables (femmes enceintes, enfants, etc.).

📍 D'où vient l'eau distribuée à Toulouse ?

Une grande majorité de l'eau distribuée à Toulouse est une eau de surface qui provient du canal Saint Martory, du lac de la Ramée et l'Ariège ou encore de la Garonne. Une fois captée, cette eau est traitée dans les trois grandes usines de production mentionnées plus haut.

L'eau de Toulouse provient aussi en complément des collectivités suivantes :

  • Saudrune Ariège Garonne (SAGe) via l’usine de Roques ;
  • Syndicat Intercommunal des Eaux des Vallées du Girou, de l'Hers, de la Save et des Coteaux de Cadours ;
  • Institution des Eaux de la Montagne Noire (IEMN) via l’usine de Picotalen.

Après sa potabilisation, l'eau de Toulouse est distribuée à travers 3 331 km de réseaux de canalisations. L'eau qui n'est pas distribuée immédiatement est stockée dans des réservoirs, pour la plupart situés en hauteur, au sommet de collines ou châteaux d'eau. Toulouse compte aujourd'hui 61 réservoirs d'eau.

🔎 Eau potable Toulouse : questions fréquentes

Qui contacter en cas de doute sur la qualité de l'eau à Toulouse ?

Le service client Eau de Toulouse est en mesure de répondre à toutes les questions et tous les doutes concernant la qualité de l'eau dans toutes les communes de la Métropole. Celui-ci est joignable par téléphone au numéro unique 05 61 201 201 (prix d'un appel local).

Pour obtenir des informations encore plus détaillées sur la qualité de l'eau, il est conseillé de se tourner directement vers la Délégation Départementale de l’ARS de la Haute-Garonne. Celle-ci peut être contactée par courrier à l'adresse :

Agence Régionale de Santé Occitanie
Délégation Départementale de la Haute-Garonne
10, Chemin du Raisin
31050 Toulouse Cedex 9

Y-a-til des fontaines d'eau potable à Toulouse ?

Il y a près de 200 fontaines d'eau potable à Toulouse, selon le média Actu Toulouse. Ces fontaines d'eau, aussi appelées bornes-fontaines, ont été mises en place pour encourager le grand public à boire l'eau du robinet, même à l'extérieur. Elles s'avèrent également très utiles pendant les périodes de forte chaleur, car elles permettent aux populations de s'hydrater régulièrement dans les espaces publics.

Les fontaines d'eau à Toulouse sont relativement simples à repérer car elles se situent généralement à proximité de fontaines décoratives. Par exemple, un point d'eau potable se trouve à quelques mètres de la fontaine Saint-Étienne, qui est la fontaine la plus ancienne de Toulouse. Des bornes-fontaines ont aussi été installées dans les lieux emblématiques de Toulouse comme la Place Saint-Pierre, le Jardin Royal, le long des allées Jean-Jaurès, etc.

Pour repérer facilement les fontaines d'eau potable, il est conseillé de consulter la carte interactive des points d'eau publics disponible sur le site Toulouse.fr.

Peut-on laver les aliments avec l'eau du robinet de Toulouse ?

L'eau du robinet peut tout à fait être utilisée pour laver et même cuire les aliments. Toutefois, il est conseillé de laver ses aliments avec de l'eau froide, car l'eau chaude provenant du chauffe-eau ou des canalisations a un risque d'altération plus important. En effet, la chaleur favorise le développement des bactéries.

Mis à jour le