appel gratuitdemenagement

J'emménage dans la métropole lilloise

Notre service global vous accompagne dans le transfert des contrats de la maison (électricité, gaz, eau, internet, assurances, etc.). Conseiller Selectra disponible au :

09 87 67 54 96 OU
Annonce - Service d'accompagnement Selectra indépendant de tout distributeur d'eau - Service gratuit, appel non surtaxé

Quel est le prix du m3 d'eau à Lille ?

Le prix du mètre cube d'eau à Lille est de 4,03 € TTC en 2022. Ce tarif couvre les services de l'eau potable et de l'assainissement, ainsi que les taxes versées aux organismes publics pour l'entretien des cours d'eau et la protection de la ressource. Il s'agit d'un tarif appliqué aux 62 communes desservies par le distributeur Ileo. Il est fixé par la Métropole Européenne de Lille qui reste l'autorité organisatrice des services publics de l'eau potable et de l'assainissement sur ce territoire. Guide sur le calcul du prix de l'eau à Lille et sur son évolution sur les dernières années.


Prix de l'eau à Lille
Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

💰 Quel est le prix du m3 d'eau à Lille ?

Selon la grille tarifaire Ileo applicable au 1er juillet 2022, le prix du m3 d'eau à Lille est au tarif arrondi de 4,03 € TTC. Ce tarif est applicable à l'ensemble des communes desservies par le distributeur Ileo.

Le prix de l'eau est fixé par la Métropole Européenne de Lille (MEL), qui est l'autorité organisatrice des services de l'eau et de l'assainissement dans la Métropole lilloise. La collectivité détermine ce tarif en fonction des investissements qui lui sont nécessaires pour :

  • Couvrir la production et la distribution de l'eau potable ;
  • Couvrir l'assainissement des eaux usées ;
  • Couvrir les taxes pour les agences de l'eau chargées de la lutte contre la pollution des ressources.

Il faut ajouter au prix de l'eau, un prix de l'abonnement annuel fixe, qui est de 5,46 € TTC en 2022 pour un compteur d'eau de diamètre standard 15 mm. Voici alors comment se décompose le prix de l'eau à Lille :

Décomposition du prix de l'eau à Lille
Service Rétribution Montant en € TTC
Distribution et production d'eau potable Part fixe (Abonnement semestriel) 2,73 € /m3
Part variable au m3 consommé 1,1565 € /m3
Collecte et traitement des eaux usées Part fixe (abonnement semestriel) 19,25 € /m3
Part variable au m3 consommé 1,7398 € /m3
Organismes publics Agence de l'eau — redevance prélèvement 0,0608 € /m3
Agence de l'eau — redevance pollution 0,3693 € /m3
Agence de l'eau — modernisation des réseaux 0,2310 € /m3
Voies Navigables de France (VNF) 0,0204 € /m3

Source : grille tarifaire Ileo 2022 (compteur de diamètre 15 mm)

📈 Quelle est l'évolution du prix du m3 d'eau à Lille ces dernières années ?

Le prix de l'eau à Lille n'a cessé d'évoluer sur les dix dernières années. Selon les données de l'Observatoire national des services d'eau et d'assainissement (SISPEA), le tarif est passé de 3,60 € en 2010 à 3,96 € en 2020, soit une augmentation d'environ 10 %. Plusieurs raisons peuvent expliquer ces évolutions - les principales causes étant les suivantes :

  À partir de 2016, on remarque une hausse successive du prix de l'eau potable à Lille. Il faut savoir que c'est en 2016 que la régie Ileo se voit confier la gestion du service de l'eau potable dans la Métropole, après que celle-ci a été assurée par Suez pendant trente ans. La première conséquence de ce changement est la baisse des factures d'eau des Lillois, avec le prix de l'abonnement annuel qui passe de 39 € à un peu plus de 5 € (source : 20minutes.fr). Le prix de l'eau potable, quant à lui, augmente, en partie parce que Ileo doit investir 20 millions sur les huit ans de délégation et doit par conséquent rentabiliser ;

 Comme mentionné plus haut, les prix de l'eau sont fixés par la MEL, qui détermine ce tarif par rapport aux investissements nécessaires à la gestion des services de l'eau et de l'assainissement. L'augmentation des prix de l'eau et de l'assainissement peut ainsi simplement s'expliquer par une hausse du budget alloué à ces services, du fait des efforts de modernisation ou de mise aux normes. Par exemple, en 2018, les dépenses de gestion de l'assainissement s'élevaient à 53,1 millions d'euros, contre 62 millions d'euros en 2020, selon les rapports annuels de la MEL sur le prix et la qualité des services publics de l'eau et de l'assainissement ;

 Comme sur l'ensemble du territoire, la part assainissement est un des premiers facteurs ayant causé l'augmentation des prix de l'eau. La réglementation oblige en effet les communes à se doter de systèmes d'épuration des eaux usées de plus en plus performants. Cela se traduit par des investissements importants pour les collectivités, qui se répercutent inévitablement sur le prix de l'eau payé par les consommateurs.

Évolution des prix de l'eau à Lille en dix ans
Service / année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Part eau potable 1,81 1,88 1,93 1,98 2,02 1,98 1,99 1,99 1,97 2,01 2,02
Part assainissement 1,79 1,83 1,84 1,90 1,91 1,91 1,91 1,92 1,88 1,90 1,94
Prix du m3 d'eau 3,60 3,70 3,77 3,88 3,92 3,89 3,90 3,91 3,85 3,91 3,96

Source : Données SISPEA : tarifs de l'eau pour la commune de Lille (2010 - 2020).

💶 Quels sont les frais couverts par le prix du m3 d'eau ?

À Lille, comme dans toute la France, le prix de l'eau sert à couvrir toutes les dépenses relatives à la gestion des services de l'eau et de l'assainissement. Depuis 1992, en effet, les services de l'eau et de l'assainissement sont financés par les usagers eux-mêmes dans les communes de plus de 3 000 habitants comme Lille. C'est le concept de "l'eau paie l'eau".

Par conséquent, le prix de l'eau appliqué à Lille est en fait déterminé de manière à couvrir trois grandes dépenses :

  1. La production et la distribution de l'eau potable : elle comprend une part fixe (ou abonnement) qui n'évolue donc pas en fonction de la consommation de l'usager. Cette part fixe est destinée au distributeur et son montant est défini suivant le calibre des compteurs. Le service d'eau potable comprend aussi une part variable facturée selon la consommation en mètre cube de l'usager. Elle est perçue par le distributeur Ileo, mais une part est reversée à la MEL ;
  2. La collecte et le traitement des eaux usées : elle couvre les frais relatifs à l'évacuation des eaux usées et à leur traitement dans les stations d'épuration avant leur rejet dans le milieu naturel. La redevance d'assainissement est perçue par la collectivité, car elle sert à exploiter et entretenir les réseaux d'assainissement et les stations de traitement ;
  3. Les taxes et redevances : les taxes sont prélevées pour le compte des organismes publics. Les redevances de lutte contre la pollution et de modernisation des réseaux d'assainissement sont destinées aux agences de l'eau. La redevance d'entretien des réseaux et cours d'eau est quant à elle reversée à Voies Navigables de France (VNF).

Voici la répartition de chacune de ces parts en chiffres en 2022 :

  • 39 % la part d'assainissement perçue par la MEL ;
  • 28 % la part eau et assainissement perçue par Ileo ;
  • 16 % la part reversée aux agences de l'eau ;
  • 9 % la part eau potable perçue par la MEL ;
  • 7 % la TVA ;
  • 1 % les autres taxes.

🔎 Prix du m3 d'eau à Lille : questions fréquentes

Le prix du m3 d'eau à Lille est-il plus cher que la moyenne en France ?

Le prix de l'eau moyen en France est de 4,19 € / m3 au 1er janvier 2020 selon SISPEA. En comparaison, le prix du m3 d'eau à Lille reste donc en-dessous de la moyenne.

Cela étant dit, par rapport à d'autres grandes villes, les Lillois paient leur eau légèrement plus chère. Par exemple, le prix de l'eau à Paris est de 3,48 € en 2022, le prix de l'eau à Toulouse est de 3,01 €, et le prix de l'eau à Marseille est compris entre 3,83 et 4,03 €.

Le prix de l'eau à Lille va-t-il augmenter en raison de la sécheresse ?

Face à la sécheresse historique dont la France fait face, notamment après un déficit pluviométrique de 84 % en moyenne au mois de Juillet, de nombreuses restrictions de l'usage de l'eau sont en vigueur dans de nombreuses communes, dont à Lille. Depuis 2017, le niveau de recharge des nappes souterraines alimentant Lille est inférieur de 15 % par rapport aux niveaux habituels, selon Ileo. Le distributeur incite ainsi ses abonnés à économiser l'eau et à préserver la ressource, mais aucune augmentation de prix n'a pour l'heure été décidée.

Cela dit, une hausse des tarifs n'est effectivement pas à écarter. Certaines associations demandent l'augmentation du prix de l'eau, comme une solution plus drastique pour inciter les usagers à consommer moins.

La France insoumise par exemple demande la suppression de la part fixe qui n'évolue pas en fonction de la consommation. Agnès Ducharne, chercheuse au CNRS, suggère quant à elle une tarification progressive de l'eau, de sorte que les plus gros consommateurs paient plus cher.

Quelles sont les communes concernées par le même prix de l'eau ?

La gestion des services de l'eau a été confiée à Ileo en 2016, après que Veolia ait décroché le contrat face à Suez, qui gérait pendant trente ans ce service pour le compte de la MEL. La régie Ileo est ainsi responsable de ce service dans 62 des 95 communes de la Métropole de Lille.

Le prix de l'eau appliqué par Ileo concerne l'ensemble des habitants de ces communes, ce qui représente environ 1 millions d'individus ou encore 300 000 abonnés. Cette nouvelle organisation a aussi apporté d'autres changements, comme un tout nouveau service client Ileo, pour une meilleure gestion des contrats.

Mis à jour le